LineageOS : Android sans Google

Quand vous achetez un smartphone sous Android, les applications Google sont déjà installées. Même si vous décidez de ne pas les utiliser, il reste les Google Play Services qui tournent en arrière plan et partagent en permanence des informations personnelles avec les serveurs de la firme gargantuesque. Par exemple, quand vous visitez un lieu touristique, un petit message apparaît sur votre smartphone pour vous inciter à publier des photos. C’est aussi grâce à ce service de localisation que Google peut établir les statistiques horaires de fréquentation des restaurants, cafés, salles de sports etc. Certains ne verront que l’aspect pratique. Mais le respect de la vie privée est à mes yeux plus important. C’est pourquoi j’ai décidé de franchir le pas en installant LineageOS sur mon smartphone. Je ne détaillerai pas ici le processus d’installation : j’ai utilisé TWRP pour flasher LineageOS. Je n’y ai pas ajouté les Open GApps, équivalent libre des Googles Apps, car mon objectif est justement de me débarrasser des liens avec Google.

Au premier lancement, LineageOS est sobre, léger, sans la multitude d’applications inutiles que l’on trouve sur les OS des constructeurs. On peut réaliser les actions de base : passer des appels, envoyer des SMS, importer des contacts depuis un fichier VCF, programmer des alarmes, prendre des photos etc. C’est déjà bien mais la question va se poser de savoir où télécharger de nouvelles applications. En effet, sans les GApps installées, il est impossible de se connecter au Google Play Store.

La première action à faire est d’autoriser les sources inconnues dans les paramètres de sécurité de LineageOS. Si ce n’est pas fait, un message d’alerte vous le rappellera le moment venu.

APK sur les sites des éditeurs

Une première solution consiste à parcourir les sites officiels des éditeurs de logiciels pour télécharger directement les fichiers APK à installer. Mais j’ai rapidement déchanté car la plupart des sites renvoie vers le Google Play Store. J’ai quand même pu installer ainsi WhatsApp. En revanche, le fichier APK trouvé sur le site de MAPS.ME n’a pas fonctionné.

F-Droid, dépôt de logiciels libres

J’ai ensuite choisi d’utiliser le dépôt alternatif F-Droid. On dispose alors d’un catalogue de logiciels libres, par exemple des radios internet (RadioDroid, Transistor), des outils pour prendre des notes, positionner des alertes etc. Un outil indispensable : Offline Calendar. Le Google Agenda est en effet installé par défaut avec LineageOS. Dès que l’on veut ajouter un événement, un message nous informe qu’il faut créer un compte Google. Offline Calendar permet de s’affranchir de cette contrainte en créant des calendriers locaux.

Mais j’ai quand même rapidement atteint les limites du catalogue F-Droid. Beaucoup d’applications ne sont plus mises à jour. Et j’ai été déçu de ne pas y trouver MAPS.ME, le logiciel que j’utilise pour le guidage GPS. Ce qu’il faudrait, c’est pouvoir télécharger les applications du Google Play Store sans passer par celui-ci. Eh bien… c’est possible !


Aptoide, pour les téméraires

Le dépôt Aptoide propose de nombreuses applications, dont une grande part issue du Google Play Store. D’après ce que j’ai lu, on peut même y trouver gratuitement des applications pourtant payantes. Bref, tout cela n’est pas très clair et incite à la prudence. Les applis proposées sont repackagées par de multiples contributeurs. Parmi eux peuvent se glisser des individus malintentionnés qui en profitent pour diffuser des malwares. Il ne faut donc télécharger que des applications ayant un grand nombre d’avis positifs. Mais le risque existe toujours. C’est pourquoi j’ai choisi de me passer de ce dépôt.

Yalp Store, valeur plus sûre

Yalp Store est à peu près équivalent à Aptoide mais semble plus respectueux. C’est un processus automatique qui va récupérer les APK sur le Google Play Store. Yalp ne fait donc pas appel à une multitude de contributeurs anonymes. Cela limite les risques de malwares. Evidemment, cela signifie que l’on fait confiance aux gens de Yalp. Cependant, en informatique, on est bien obligé d’accorder sa confiance à des tiers : personne ne développe l’intégralité des OS, services et logiciels qu’il utilise.

Par ce biais j’ai pu installer les applications que me manquaient, par exemple MAPS.ME pour le guidage routier. En revanche, certaines applications refusent malgré tout de fonctionner sans les Google Play Services. C’est le cas de l’application GoPro pour commander sa caméra d’action ou encore de Strava pour enregistrer ses performances sportives. Pour cette dernière, j’ai heureusement trouvé une alternative libre RunnerUp qui permet d’enregistrer son parcours et de l’exporter ensuite vers le site de Strava.

En conclusion, l’installation de LineageOS a répondu à la quasi totalité de mes besoins. Il faut certes avoir la volonté de s’adapter et essayer quelques alternatives. Mais quelle satisfaction d’obtenir un système propre, épuré et respectueux des données personnelles.