Montée de Solaison

Le plateau de Solaison est situé au-dessus de Bonneville. On y accède depuis le village de Thuet par une petite route escarpée d’une pente moyenne de 9 %. Plus de 1000 mètres de dénivelé en seulement 12 km. Dès le début, on est dans le bain avec les premiers kilomètres à 10 %. On ne perd pas son temps avec du plat ! Si on a déjà un entrainement montée, ce n’est pas si difficile car la distance est courte : on peut se donner sans craindre pour le retour qui se fera de toute manière en descente.

Attention, on monte sur un versant nord alors il est préférable de le faire en saison chaude pour éviter la chaussée glissante.

http://www.savoie-mont-blanc.com/offre/fiche/col-de-solaison/74915

solaison
Solaison

Le problème Spinoza

Le Problème Spinoza, roman d’Irvin Yalom

Ce livre présente certaines étapes de la vie de deux personnages historiques : le philosophe du 17ème siècle Spinoza et l’homme politique allemand Alfred Rosenberg. Dans une alternance scrupuleusement respectée, on change de destin lorsqu’on passe d’un chapitre à l’autre.

Attention, ce livre n’est pas un roman historique. Les situations et les personnages secondaires sont la plupart du temps imaginaires. En fait, on a peu d’informations sur la vie réelle de Spinoza, ce dernier ayant préféré consacrer son œuvre à un raisonnement rationnel dénué de tout aspect affectif et personnel. On ne sait même pas à quoi il ressemblait, le seul portrait connu ayant été peint après sa mort à partir de quelques descriptions de sa physionomie.

Irvin Yalom, en plus d’être écrivain, est également psychiatre. Cela se ressent dans son livre qui laisse une large part à l’introspection des personnages. Plusieurs chapitres sont par exemple consacrés à une analyse imaginaire de Rosenberg. L’approche psychanalytique finit cependant par être pesante car trop répétitive.

Spinoza a été banni de sa communauté car il ne pouvait pas s’empêcher de dire et surtout écrire ce qu’il pensait. Aujourd’hui, il est de bon ton de se gargariser de la liberté d’expression. Pourtant, les hommes n’ont pas changé : celui qui critique un peu trop ouvertement l’organisation et les idées dominantes risque l’exclusion de son environnement social.

Le Problème Spinoza d'Irvin Yalom
Le Problème Spinoza d’Irvin Yalom